Skip to content

Sortez les saucisses! Il fait beau!

15 avril 2010

Je ne sais pas ce que tu en penses, ami lecteur, mais ca faisait un moment quand même que je n’avais pas posté. Un mois quasiment ! Du coup je me suis dit qu’il fallait que j’arrête de m’extasier comme un benêt sur l’arrivée du printemps, que j’évite de regarder benoîtement les jeunes femmes dans leurs plus jolies robes printanières pour penser à l’évènement marquant de cette nouvelle saison, le premier barbecue de l’année !

Ah, plaisir des beaux jours, satisfaction des premières soirées dans le jardin, une bière à la main en refaisant le monde avec les copains. Rien que d’y penser, ca me fait saliver. Enfin bon, ca c’est pour le coté théorique et idéal de la chose, car en réalité, ca se passe souvent bien moins bien que ca. Reprenons ensemble la situation.

Pour fêter dignement cet évènement, vous pensez avoir tout prévu. Le frigo déborde de bouteilles de bière, le rosé est prévu, et les kilos de viande s’entassent sur la table de la cuisine. Tout semble au point, les invités ne vont pas tarder à arriver et déjà votre ventre gargouille d’impatience. Ce soir, ca va être la fête, le best-of d’un diner presque parfait, M6 n’a qu’à bien s’accrocher ! Ce n’est qu’à l’arrivée des premiers convives que les ennuis commencent.

Une fois les invités installés autour de la table, la première difficulté va consister à courser le chien ou le chat de la maison qui vient de passer entre vos jambes avec la moitié des rumsteaks dans la gueule. Cette pourriture de bestiole a attendu que vous ayez le dos tourné pour sauter sur la table, renverser la salière, et se carapater avec un gros morceau de bidoche. A cet instant précis vous avez des envies de meurtre, une irrépressible envie de coller Médor dans un avion pour la chine, pour lui apprendre les bonnes manières et vous regrettez amèrement le jour ou vous avez craqué pour cette adorable boule de poils qui vous léchait les doigts il y a trois ou quatre ans. Après une bonne demi heure a essayer de nettoyer la viande des graviers et traces de crocs, vous déclarez forfait et balancez tout ca à la poubelle. Tant pis, les invités auront qu’à manger plus de tomates, parce que du coup, on va être un peu juste sur la barbac.

Puis vient le moment tant attendu de l’allumage du feu. Alors la, je ne sais pas pour vous, mais moi je me suis toujours posé une question. Comment font les gens pour mettre le feu à 300 hectares de forêt avec un simple mégot mal écrasé alors que moi il me faut systématiquement une boite de 500 allumettes, huit journaux, 14 allume-feux et deux litres et demi de gel pour réussir à allumer ce foutu barbecue ? Ca reste pour moi un mystère…  Bref, après avoir utilisé la moitié des trucs inflammables de votre maison, après avoir essuyé les railleries de vos potes qui se bidonnent une bière à la main en vous voyant batailler avec vos allumettes et après avoir éteint le feu qui prenait au sac de charbon vous pouvez rejoindre tout le monde autour de la table et profiter de la soirée.

Ce qui sonnera l’hallali de votre soirée sera votre viande qui sera forcément carbonisée. Quelques minutes d’inattention auront suffit à réduire à l’état de truc noir croustillant le dernier morceau que vous vous réserviez, une fois tout le monde servit. Et pour clôturer ce premier barbecue, vous vous contenterez d’un bout de bain trempé dans la sauce, en regardant les premières gouttes de ces averses d’Avril s’abattre sur votre table. Classique quoi.

Et le pire dans tout ca, c’est qu’une fois les invités rentrés, une fois les cadavres de bouteilles jetés et la table débarrassée, vous ne pensez plus qu’à un truc… On se le fait quand le prochain ?

Parce que ouais, on doit être maso, mais malgré le fait que bien souvent on mange pas super bien lors des barbecues, on en redemande à chaque fois. Ah, vraiment y’a pas à dire, c’est chouette le retour des beaux jours !

Publicités
9 commentaires leave one →
  1. 15 avril 2010 10 h 12 mi

    Je suis pas emmerdé avec ces conneries dans mon appart.

    • 15 avril 2010 11 h 45 mi

      J’ai trouvé la solution, je me fais inviter à des barbacs, j’en fais jamais moi-même (en même temps, maladroite comme je suis, vaut mieux…). Comme ça, je me contente de boire ma bière en voyant mon gentil hôte suer sang et eau pour me cuire mon petit morceau de poiscaille, hé hé hé (clin d’oeil à Lashra… ^^).

  2. 15 avril 2010 11 h 57 mi

    avec ta nouvelle terasse, ne compte pas t’en tirer à si bon compte!;)

    • 18 avril 2010 15 h 17 mi

      Tu te portes volontaire pour t’occuper du barbac sur ma nouvelle fabuleuse terrasse (parce que moi, mon médecin m’a interdit de le faire… rapport à mon incapacité à faire les choses sans me faire mal ou sans blesser les autres) ? Je m’occupe de la bière ^^

  3. 15 avril 2010 19 h 08 mi

    je n’ai pas de chien, ça m’évite bien des désagréments visiblement !! j’ai la bière, le gros barbeuc, et les tonnes de cubes allume feu !
    et ouais aussi pourrit qu’il puisse être, et aussi froide ma viande puisse arriver dans mon assiette, j’en redemande !! vive le barbecue !

  4. 19 avril 2010 15 h 03 mi

    J’adore !!
    C’est tellement vrai !
    Sans oublier l’arrivée des guêpes en masse, les nains qui courent autours du barbac et font flipper les mères, celui qui se prend pour le maître des flammes et ceux qui sont bourrés parce que le poulet a mis 2heures à cuire !!
    Bref on a tous nos histoires de barbac foireux !!!!

  5. barbara permalink
    19 avril 2010 17 h 32 mi

    On est restés des Cro magnons au fond quoi!! rien ne vaut de la viande qui crame sur le feu et du monde autour en train de saliver en grognant! (je rigole)

  6. 28 avril 2010 5 h 42 mi

    Et madame Cro magnon adore que ce soit son homme qui s’occupe du repas… Même si Barbara a raison il y a souvent un « schil » dans le timing!

  7. barbara permalink
    17 juin 2010 11 h 15 mi

    Tiens, je reviens par ici et je vois qu’il n’y a plus rien de nouveau depuis 2 mois!! quel dommage!! Un blog en friche…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :