Skip to content

Ma femme est à l’heure! Non, je rigole!

7 janvier 2010

Je ne sais pas toi mais moi il y a une chose à laquelle je tiens beaucoup, c’est la ponctualité. Je ne sais pas pourquoi, mais je n’aime pas faire attendre les gens, et je déteste attendre. Quand on connait ma patience légendaire on comprend vite à quel point chaque minute de retard a le don de me faire pester. En fait, je trouve que c’est  manquer de sympathie et de respect pour les gens que de se pointer en retard. Je pars toujours du principe que les gens ont surement d’autres projets dans leur journée et que mon retard les handicapera forcément.

Qui que l’on soit et d’où que l’on vienne ( wow, ca ferait une super accroche pour une chanson), on a forcément quelqu’un dans notre entourage qui n’a aucune notion du temps, une personne qui ne sait pas commencer à s’activer avant que l’heure du rendez-vous ne soit dépassée. Au risque de me faire taxer de macho, de passer pour quelqu’un plein de préjugés, et parce que je suis un homme, je vais parler de ces femmes qui ne sont jamais à l’heure, voir pire, de ces femmes qui ont un rapport au temps très différent du nôtre. (Je sens que je vais me faire dérouiller par mes lectrices, ca va pas faire un pli. Demain intitulé de mon billet : Eklaan teste les Urgences avec un trauma crânien).

Donc vous disais je, messieurs, nous avons tous été confronté un jour ou l’autre au retard chronique de ces merveilleuses créatures pleines de charmes, d’intelligence et de sensibilité (là j’essaye de sauver ma peau !). Vous souvenez vous de ce rendez-vous à 15H place des halles, ou la demoiselle n’arriva qu’à 16H30 ? Rappelez vous, messieurs, de ces heures complètes à tourner en rond dans le salon attendant que madame termine de se préparer pour aller enfin à ce diner. Qui n’a jamais cru un instant cette fatidique phrase « je termine ça et je suis à toi » pour se voir dans la même position trente minutes plus tard ? Allez, avouez, on y est tous passé.

Je n’ai jamais compris ce qui pouvait se passer dans leur tête à ce moment là. Comment peuvent-elles être persuadées qu’elles seront à l’heure pour un rendez-vous à 20 H en partant à 20 H 15 alors qu’il y a 40 km à faire ? Je ne peux avancer la que des théories. La plus probable étant qu’elles ne fonctionnent pas sur le même rythme horaire que nous et qu’en fait leurs heures font 120 mn chacune. Ou plus simplement évoluent-elles dans une faille spatio-temporelle qui arrête le temps. Pourtant, elles s’avoueront pleines de bonne volonté et chargées de tout un tas d’excuses plus valables les unes que les autres. Je n’avais pas fini de me maquiller, j’avais oublié de téléphoner à ma sœur, je ne trouvais plus mon sac à main gris, sisi celui qui va bien avec mes chaussures neuves, voir parfois des sujets d’une importance capitale comme, j’avais oublié de trier mes petites culottes selon un ordre de couleur très stricte (c’est clair qu’à 10 mn d’un rencart y’a rien d’autre à faire que de trier ses petites culottes). Et le pire, c’est que nous feront croire que nous trouvons l’excuse valable, uniquement pour ne pas partir sur un débat qui nous mettrait encore plus en retard. (Et parce que nous acceptons beaucoup de choses d’elles quand même, avouons-le).

Bref, alors qu’elles arrivent à aller dans l’espace, qu’elles peuvent gérer trois choses à la fois, qu’elles sont toujours en avance sur nos réactions, je veux qu’on m’explique pourquoi elles ne sont toujours pas capables d’arriver à l’heure quelque part. C’est probablement le plus grand mystère de l’univers, car alors qu’on arrive à expliquer tous les phénomènes les plus compliqués du monde aucun scientifique n’a encore réussi à déterminer la cause de cela.

Alors bien entendu, ce billet est pleins de généralités, je sais qu’il y a une ou deux femmes sur terre qui sont ponctuelles, je l’ai vu sur arte (c’est officiel, j’suis un homme mort), je sais même qu’il y a aussi des hommes qui ont cette foutue manie, mais aujourd’hui j’avais envie de vous parler d’elles.

Quoi qu’il en soit, avant que mon heure n’arrive, terrassé par des hordes de femmes furieuses à propos de cet article, je tenais à signaler que je vous aime mesdames, et que c’est sous la menace d’une arme que j’ai du écrire tout ceci. (vous me croyez hein ?). Et au pire, avec un peu de bol, elles seront trop à la bourre pour venir m’en mettre une !

Publicités
8 commentaires leave one →
  1. 7 janvier 2010 13 h 28 mi

    Ok, je te l’accorde : nous avons toutes une vision trés subjective du temps. Il ne s’écoule pas pareil que vous autres, hommes.
    Ma mère, par exemple est du genre à partir en retard pour arriver en avance : résultat mes frères et moi avons développer la psychose du retard et ils partent une heure avant pour être surs. moi, par contre, je sus tjs en retard toujours, c’est presque mathématique. mais jamais d’une heure, je suis pas folle : le monde ne m’attend pas pour vivre. je suis en retard de 15 minutes max, mais en retard quand même.

    je me dis que je travaille mon entrée : en retard, suffisamment pour me aire désirer avant de me faire jeter 😉

    have a nice et ponctuelle day 😉

  2. ZeWookie permalink
    7 janvier 2010 14 h 15 mi

    Je suis comme toi, je déteste les gens en retard mais je pardonne sinon je serai obligée de ne pas avoir d’amis… lol. Dès que j’ai 2 mn de retard, je flippe comme une tarée alors que j’arrive quand même toujours la première !
    Et le déficit de ponctualité est aussi présent chez les hommes que chez les femmes, hélas…

    • Eklaan permalink
      7 janvier 2010 14 h 32 mi

      Si j’avais étendu ça aux hommes j’aurai du être objectif. Ç’est pas mon genre 😀

  3. 7 janvier 2010 15 h 06 mi

    Je suis une fille et je déteste les gens en retard. J’accorde 15 à 20 minutes de retard pour cause de moyens de transport merdique. Aucune autre raison ne sera recevable !
    Alors même si tu dis du mal des femmes dans ce post, je te l’accorde !

  4. 8 janvier 2010 7 h 48 mi

    Meuh non je dis pas de mal, je taquine tout au plus 😉 Allez, j’en ferai un sur les défauts des hommes la prochaine fois, pour laver votre honneur mesdemoiselles!

  5. 8 janvier 2010 15 h 26 mi

    Etre en retard, j’entends, de manière systématique, révèle deux choses : une incapacité chronique à s’organiser, et un total irrespect de ses semblables. J’ai dans mon entourage des gens comme ça. Mais aucun n’est mon ami… et j’arrête de leur donner des rendez-vous.

  6. 12 janvier 2010 9 h 34 mi

    Charlie grogne fort dis donc… le manque de ponctualité n’est pas synonyme de mauvais amis, juste d’une appréciation très personnelle du temps qui passe. c’est dommage que tu sois si rigide sur ce principe. sois souple, la vie est belle 🙂

  7. 12 janvier 2010 14 h 23 mi

    non, il a raison:p ( j’adore ce mec!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :