Skip to content

C’est pas joli, c’est chiant!

21 décembre 2009

Je ne sais pas dans quel coin du monde tu te trouves cher lecteur, mais on a ramassé un peu de neige la semaine dernière un peu partout en France. Les enfants adorent, les adultes sont bien souvent en extase, moi ca me fait râler (ouais, c’est étonnant hein ?). Certes, c’est joli, ca change, c’est poétique et tout le tremblement, mais c’est aussi et surtout horriblement chiant.

Dans mon patelin on est à peu prêt autant habitué à voir de la neige qu’un parisien est habitué à voir des vaches. On sait que ca existe, on en a déjà vu à la télé, mais ca reste quand même assez rare qu’on en croise en bas de chez nous. Du coup, au moindre flocon, tout le département est paralysé. Les gens commencent à paniquer de ne pas pouvoir rentrer chez eux, on se sent soudainement obligé de rouler à vingt kilomètres heure provoquant de la sorte des embouteillages dignes du périph des plus grandes villes.

Du coup, le moindre trajet en voiture se compte en heures et plus en dizaines de minutes. Un véritable calvaire. Alors à chaque ralentissement on a presque une once de compassion, en se disant qu’un pauvre bougre a du se planter dans un virage ou que quelqu’un s’est enneigé, mais non, les gens appliquent simplement le principe de précaution ultime. Je suis certain que si certains pouvaient pousser leur bagnole au lieu de rouler ils le feraient. Ajoutez à cela qu’en pleine période de noël tout le monde sort de chez lui pour aller faire les courses, et imaginez le bordel sur les routes.

 En tant que bon provincial super patient je ne supporte pas de me trainer en voiture. Je ne suis pas un taré de la vitesse, je ne m’éclate pas à rouler à 200 sur autoroute, mais j’aime quand ca circule. Doit y avoir un truc profond psychologique sous tout ca, peut être un truc en rapport avec le fait de subir les autres, enfin bon, on s’en tape, ca rentre pas dans le sujet. Bref, je n’aime pas être retardé en règle générale, ce qui entraine chez moi dès les premiers flocons tombés à peu prêt le même type de réaction que je peux avoir un samedi après midi dans un supermarché. Je m’agace, je deviens irascible, je maudis la moitié de la planète et conspue l’autre. Tu dois commencer à cerner l’état dans lequel je suis alors que tout le monde joue à s’envoyer des boules de neige.

Pourtant, la neige en elle-même ne me dérange pas. Je trouve ca même plutôt sympa, quand je suis en vacances ou en week-end. Mais les jours où je bosse… pitié.

Une fois sorti de ta voiture, tu te gèles les fesses, tu ressembles au bibendum Michelin sous tes multiples épaisseurs et tu essayes de composer avec un sens de l’équilibre aussi fiable que les grilles horaires à la SNCF.  Inutile de te dire que pour draguer un jour de neige il faut être sacrément expérimenté, parce que séduire une femme avec une telle démarche et un accoutrement pareil, ca relève de l’exploit.

C’est quand même assez paradoxal la neige. On rêve d’en voir toute l’année, et dès qu’elle est là elle entraine plus de complications qu’autre chose. Les seuls qui s’en frottent vraiment les mains doivent être les dépanneurs et les garagistes (je touche du bois, au moins je n’ai pas eu besoin de retourner chez lui, c’est toujours ca.). Tous les autres regrettent qu’elle soit là à un moment ou à un autre.

Alors qu’on arrête de nous bassiner à la télé en nous annonçant que les premières chutes de neige sont là et en nous montrant de charmants petits villages couverts de blanc. Qu’on nous montre plutôt l’intérieur des maisons avec des gens aux voitures défoncées, qui n’ont pas pu aller faire de courses depuis 3 jours et qui en sont réduits à se chauffer au feu de bois car les câbles électriques sont tombés. C’est ca le vrai visage de la neige. Pff, vivement l’été !

Publicités
10 commentaires leave one →
  1. 21 décembre 2009 12 h 38 mi

    Tout à fait d’accord, la neige c’est sympa mais sur les pistes en montagne, quand on est équipé pour ça. Partout ailleurs, c’est la chienlit. En ville ça se transforme vite en une espèce de bouillasse dégueu, sur la route ça rallonge les trajets et ça crée du stress parce qu’il faut surtout sauver sa peau face au reste du monde qui ne sait plus conduire.

    Bon, cela posé, je déteste aussi quand il fait trop chaud. Trouvez-moi un pays où il fait 22°C tout le temps, je signe des deux mains.

  2. 21 décembre 2009 13 h 21 mi

    Je deteste la neige quand il faut aller au boulot. Faut jongler pour ne pas se prendre une boule de neige mal placée !

    Par contre, je suis comme Charlie. J’aime pas quand il fait trop chaud. je ne supporte absolument pas la chaleur. Je suis du genre a faire une crepe des qu’on dépasse les 25degrés. C’est pour te dire !

    Mais bon pour l’instant, chez moi il pleut mnt. Toute la neige est partie. Je reste chez moi. La flemme de sortir mnt que ca glisse plus ! ^^

    • 21 décembre 2009 20 h 50 mi

      bon ben on essaye tous de trouver un pays sans neige avec une température constante à l’année? 🙂

  3. 21 décembre 2009 20 h 58 mi

    Les gars, je vous laisse chercher. Moi j’ai la flemme.

    • 22 décembre 2009 11 h 14 mi

      han t’es sympa toi! tu veux aussi qu’on fournisse l’ombrelle et la crème solaire ?

      • 22 décembre 2009 11 h 28 mi

        maintenant que tu m’y fais penser, je veux bien. Et ca serait encore plus cool si vous agitiez un éventail juste devant moi. Je risquerai de me casser un ongle, ca serait dommage 😀

  4. 23 décembre 2009 9 h 26 mi

    Je hais la neige ! Je hais l’hiver, je hais le froid, je hais les gens en voiture quand il neige, je hais les gens à pieds quand il neige ! C’est clair là ??
    Bon par contre j’aime la neige quand je suis assise sur un radiateur pour voir les gens de dehors se casser la figure par terre ! La je dis merci la neige (ou le verglas, c’est selon) !
    Moi sadique ???

    • 23 décembre 2009 9 h 37 mi

      Pas sadique, juste terriblement humaine =)
      Faut dire c’est tellement drole !! ^^

  5. 23 décembre 2009 22 h 49 mi

    Moi, j’aime bien la neige… j’aime bien sentir glisser la voiture (j’ai toujours rêvé de faire le trophée Andros, mais je m’en suis tenue au karting sur glace…), j’aime bien ce côté aventure je-sais-à-quelle-heure-je-pars-mais-pas-à-quelle-heure-j’arrive, j’aime bien chausser les après-ski et m’habiller façon déesse russe (même si le résultat n’est pas ressemblant!).
    Allez, je l’avoue, chez moi il avait à peine neigé, alors j’ai embarqué les enfants dans la voiture et je suis allée squatter en région parisienne. Et c’était trop bien ^_^
    Et puis bon, les mecs fort habillés, au moins ça laisse de la place à l’imagination 😉

  6. 11 janvier 2010 13 h 22 mi

    Bin alors, on est pas équipé? 😉

    La neige est tombée sur Arles et ce fut l’apocalypse : nous autres, la neige avant les années 2000, on la voyait une fois par décennis. depuis c’est pratiquement chaque année.

    on s’équipe, bien obligé sinon on s’arrête de vivre : les chaines, les tenus de ski, les bonnes chaussures qui adhèrent, les anoraks, les bonnets, les gants toussa.

    c’ets presque comique si y’avait pas des crétins qui se croyaient plus forts que les autres, et qui foncent sur les routes. aprés ils s’encastrent dans la neige et bloquent la circulation. tssss ces gens alors ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :