Skip to content

Mais jamais tu te tais?

7 décembre 2009

Si il y a un comportement humain que j’exècre, c’est la médisance, le ragot, le cancanage. Je n’aime pas qu’on se mêle de ma vie, et en général j’essaye de ne pas me mêler de celle des autres. Mais les hommes sont ainsi fait, on aime parler de l’autre, surtout quand il n’est pas là.

En général d’ailleurs, on parlera de quelqu’un en abordant des sujets personnels, délicats, blessant.

D’un certain coté je peux comprendre cette façon de procéder. Le sujet est facile, sans risque, puisque l’intéressé n’est pas là pour se défendre. De plus, dans ce genre de conversation pas besoin de craindre l’excès. Si on en dit trop ou qu’on va un peu trop loin, ca ne fera qu’alimenter le débat. L’exercice est idéal. Il ne restera à l’intéressé qu’à apprendre un jour, par hasard, l’étendue des choses qu’on a dites à son propos.

Soyons franc, même si on se dit insensible à ce genre de comportement il n’est jamais agréable d’apprendre que l’on parle de nous. Au-delà de l’éventuelle blessure que les ragots peuvent rouvrir, on se sent facilement violé dans son intimité. Les gens se positionnent sur un sujet auquel ils n’étaient pas conviés, ils jugent, votre vie, vos actes, comme ils jugeraient la déco de votre salon ou l’éducation de vos enfants. Le sentiment est désagréable, l’amertume se glisse dans vos pensées.

Le deuxième effet kiss-cool du ragot, c’est qu’il ne s’arrête jamais. Une fois lancé, il va suivre son chemin tranquillement, enflant ca et là de nouvelles informations certifiées authentiques (sisi c’est le cousin d’une amie de ma sœur qui était présent ce jour là qui l’aurait entendu). Comme dans les vieux films d’horreur ou on voyait une substance visqueuse croitre doucement mais surement et tout dévorer sur son passage, le cancanage va gonfler et finira toujours par vous retomber sur le coin du pif, une seconde fois. Pour ceux qui ont vu zombieland, « Rules #2 : Double tap ».

Malheureusement il n’existe pas beaucoup de solutions pour ne pas être visé un jour ou l’autre par un cancan. Je n’en vois que deux à dire vrai. Vivre en ermite, sans adresser la parole à personne, ou se comporter comme un connard et revendiquer tout ce qu’on pourrait dire sur vous. La première solution est difficilement applicable, mais la deuxième est beaucoup plus viable.

Dans une de mes anciennes entreprises j’avais pris le parti de la seconde solution. Voyant que le potentiel « j’ouvre ma gueule pour te baver dessus » était assez conséquent, j’avais fait le choix de limiter ma conversation avec mes collègues à quelques grognements et quelques réflexions désagréables placées à des moments stratégiques. Moralité, on ne me parlait que de boulot et les rares moments ou la conversation déviait sur le dernier scoop de la boite à la mode, je tournais les talons en disant que ca ne m’intéressait pas et que je n’étais pas payé pour écouter ca. Croyez le si vous voulez, mais pendant cette année, je n’ai pas été mêlé de prêt ou de loin à une histoire quelconque. N’ayant pas l’intention de faire carrière dans cette société je ne vivais pas mal le fait de ne pas lier de relations extra professionnelles avec mes collègues, et pas à un seul moment je n’ai entendu de rumeurs sur ma vie privée ou autre.

L’exercice n’étais pas simple tous les jours, j’ai une bonne âme dans le fond (si, si je vous assure), mais le résultat était plutôt probant. Je me souviens même de cette période avec le sourire aux lèvres tant j’ai pu apprendre du comportement humain, rien qu’en observant cette masse deviser joyeusement sur le premier qui quittait le bureau.

C’est en écrivant ces lignes et en vous racontant cette histoire que je me rends compte qu’au final cette solution est peut être la bonne. Apprécier ses amis, et ne chercher aucune forme de reconnaissance auprès des autres. Faire de sa vie un mystère, et jouer de ce qu’on pourrait dire sur vous. En gros, être un con et le revendiquer.

Publicités
18 commentaires leave one →
  1. 8 décembre 2009 7 h 08 mi

    C’est vrai que pour étaler sa vie privée sans craindre les ragots, un blog, c’est mieux. On a fait le bon choix. Continuons.

    • 8 décembre 2009 9 h 52 mi

      on a surtout le choix de ce qu’on étale 😉 C’est toujours un plus!

  2. 8 décembre 2009 9 h 11 mi

    Je ne crois pas avoir été victime de rumeurs. Ou alors elles ne me sont pas retombées sur le nez, encore.

    Ah si, il y a une rumeur qui court au collège comme quoi je sors avec mon collègue surveillant également.
    Hmmmm hmmm cela me fait doucement rigoler d’ailleurs. Parce que ce n’est pas lui du tout que j’ai dans le collimateur.
    Mais qu’ils continuent, les élèves… comme ca, moi, en attendant, je peux continuer à me rapprocher de ma proie…
    (enfin j’aurais pu si j’avais pas décidé d’arrêter de me prendre le mouron pour un mec. Mouarff ! 😀 )

    • 8 décembre 2009 9 h 55 mi

      Ca doit être un terrain super propice un collège pour entendre les derniers ragots à la mode:D
      Utilise les élèves pour jouer la carte de la jalousie! J’ai vu dans les films que ca marchait 😉

      • 8 décembre 2009 14 h 31 mi

        Ah j’avoue que les rumeurs au collège… C’est assez énormissime !!
        Que j’utilise mes élèves pour jouer la carte de la jalousie…? dis m’en plus, le concept pourrait bien m’interesser si je le saisis bien.. ^^

      • 8 décembre 2009 15 h 38 mi

        bah, partons du postulat que tu plais au monsieur en question. Si tes eleves aiment colporter des rumeurs sur toi et l’autre pion, il ne te reste plus qu’à concevoir un plan machiavélique pour que la rumeur remonte aux oreilles de ta cible, agrémentée d’un peu plus d’infos, de croustillant pour le forcer à te déclarer sa flamme. Et en plan machiavélique une femme s’y connait toujours, je te fais donc confiance :p
        Quoi? elle est pas bonne mon idée?

      • 8 décembre 2009 16 h 16 mi

        Ah oui mais c’est impossible a faire, au vue du postulat !
        Parce qu’en effet, je ne sais pas si je plais au monsieur en question. Donc du coup… Ca clos le plan machiavélique (et je suis pas machiavélique, moi Môsieur !! 😀 )

      • 9 décembre 2009 10 h 05 mi

        Quelques fois… il faut l’être machiavélique & juer les Gargamel !!

      • 9 décembre 2009 10 h 06 mi

        Machiavélique, il faut l’être parfois & se lancer à jouer les Gargamel !!

      • 9 décembre 2009 12 h 58 mi

        oui mais grace au plan machiavélique tu sauras si tu l’interesses ou pas :p ( oui oui , on y croit, les femmes ne sont pas machiavéliques et les hommes sont organisés ;))

  3. 9 décembre 2009 10 h 08 mi

    Bon… j’ai écris 2 fois « presque » la même chose mais parce que le 1er com ne me semblait pas être passé… et puis parce que je ne me souviens jamais mot pour mot (et surtout dans quel sens), je les ai mis !

  4. 9 décembre 2009 11 h 10 mi

    Stéph, tu yoyottes déja de la touffe a ton age ?! 😀

  5. 9 décembre 2009 13 h 30 mi

    Ouais mais ca peut le refroidir de son coté. Ca m’a l’air d’etre un mec assez reservé (enfin avec moi il semble assez sur la reserve malgré ses clins d’oeils…
    nan mais j’hallucine que je parle de ca sur un blog ou je connais même pas l’auteur quoi !

    • 9 décembre 2009 15 h 36 mi

      deja si il te fait des clins d’oeil c’est que tu ne le laisse pas insensible. ou alors il a un TOC 😉
      Ca doit être les lunettes qui te donnent envie d’en parler ici, ca a un coté rassurant :p

      • 9 décembre 2009 15 h 38 mi

        J’ai des lunettes ca doit etre ca aussi. je me suis retrouvée dans ton avatar ! mouhahahaha
        Nan mais je penche pour le toc… ^^
        Ou alors s’il y a plus que les clins d’oeils, merde quoi, qu’il fasse un autre pas !
        Moi j’bouge plus. NAH

      • 9 décembre 2009 18 h 16 mi

        t’as bien raison, il a qu’a se bouger ce faineant! 😉

      • 9 décembre 2009 19 h 34 mi

        ben ouais aussi ! nan mais y’en a marre que les femmes doivent tout faire la ! ho zyva ! 😉

      • 9 décembre 2009 21 h 51 mi

        Ma belle, Il y a un moment où il faut AGIR !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :